Grünkohl Fahrt – Grünkoi ?

Grünkohl Fahrt

Grünkohl Fahrt à Oldenbourg (Basse Saxe)

De retour de sept mois en Allemagne du nord, (voir mon expérience comme assistant de langues et Hanovre insolite) j’ai envie de partager avec vous quelques traditions qui m’ont marqué durant ce chapitre de ma vie. Je consacre donc l’article de cette semaine au Grünkohl Fahrt.

Le Grünkohl : ça veut dire quoi ? ça se mange ?

L’allemand est une langue à la fois compliquée (de par sa grammaire) et relativement simple (de par son vocabulaire). En allemand, les mots sont souvent composés de deux noms (ex : Krankenhaus = la maison des malades = l’hôpital). Revenons en à nos moutons à nos saucisses ; Grün, signifie vert. Kohl veut dire chou.

23-68046139-23-68049710-1423069490

Le chou vert, en Basse saxe (Niedersachsen), c’est un incontournable de la cuisine traditionnelle. De la même manière qu’on mange des asperges au printemps, on mange du chou vert en hiver. Si vous êtes invité (e) à manger en hiver dans la région d’Hanovre ou de Brême, il y a de grandes chances pour que notre ami soit de la partie (accompagné de saucisses et de pommes de terre).

« Bon ok … en allemagne, on mange du chou en hiver mais il est où le rapport avec la photo du début de l’article ? »

wfie0r

Le Grünkohl Fahrt ça se mange aussi ?

Oui,  enfin non … ça se boit surtout, « c’est compliqué » comme on dit sur Facebook.

Le Grünkohl Fahrt, c’est une tradition entretenue par certains jeunes allemands. Celle-ci consiste à tirer un chariot rempli d’alcool – sur un long trajet (5/10 km) défini (ou non) – tout en buvant. Les participants portent parfois un shot autour du cou. À l’arrivée, l’équipe entière se réunit dans une auberge pour déguster une grande quantité de la spécialité.

grc3bcnkohl-mit-kassler-und-kartoffeln

Grünkohl

Cette tradition est une métaphore. Elle symbolise le chemin personnel et spirituel que parcourent les participants (et participantes ; il y en a) durant toute une année. Les kilomètres symbolisent les épreuves, le chariot, le courage qu’il a fallu pour les affronter, l’alcool, le flot de sagesse qui a aidé à trouver une solution à chaque problème rencontré durant ces douze derniers mois.

j4gw5k

 

À moins que … la réalité soit toute autre : il s’agit juste de jeunes qui ont envie de s’amuser et de faire la fête ensemble pour fêter l’arrivée du printemps et passer un bon moment. N’étant pas un grand buveur je n’y ai pas participé. Une amie française m’a dit s’y être bien amusée. Si vous êtes jeune, conscient(e) des risques, et du style à vouloir tout tenter. Pourquoi ne pas essayer, c’est une manière comme une autre (quoi que plus dangereuse) de vivre une expérience culturelle.

Pour en revenir à la photo, je l’ai prise lors d’une petite excursion à Leer, petite bourgade très agréable à visiter sous le soleil. Ses maisons colorées et ses petites boutiques vous raviront (je vous prépare d’ailleurs un article sur le sujet).

Et vous, le nord de l’Allemagne, vous connaissez ? Loin des clichés de la bière et du chou, cette région a bien des choses à vous offrir culturellement.

Cet article vous a plu ? Vous pouvez vous abonner par e mail (désinscription en 1 clic) pour recevoir une notification par semaine lors de la publication de mes articles. Vous avez des amis fans de l’Oktober Fest et/ou de la bière allemande ? Cet article est à partager d’urgence avec eux.

PS : au fait, n’oubliez pas : « l’abus d’alcool est dangereux pour la santé » « Sam, celui qui conduit, c’est celui qui ne boit pas ! » tout ça tout ça 😉

Enregistrer