Rishikesh

Delhi de fuite !

Résumé des épisodes précédents

Après être arrivé à Delhi et avoir mis le cap sur le Rajasthan puis sur Varanasi, – ville sainte pour les hindous, je suis revenu sur mes pas fêter mon 25ème anniversaire à Delhi.

Quelques jours plus tard, je ressens le besoin de m’éloigner de toute cette pollution (Delhi étant actuellement la ville la plus polluée au monde). Je prends un bus de nuit en direction de Rishikesh.

Rishikesh, capitale mondiale du yoga

Petite ville située au pied de l’Himalaya, Rishikesh est un véritable havre de paix.

Le Gange, fleuve hautement sacré de la religion Hindoue prend sa source à Devprayag, une ville située à seulement 80 km de Rishikesh. C’est cette proximité avec le Gange et sa source qui font de Rishikesh une ville à la fois sainte et mystique. C’est ce même cadre qui depuis des siècles a incité les gourous à venir y prier, méditer et pratiquer le yoga.

Aujourd’hui, Rishikesh est la ville parfaite pour venir s’initier au yoga, méditer, se ressourcer…

De nombreux voyageurs viennent y effectuer une retraite ou se former à l’enseignement du yoga et à la médecine ayurvédique.

Notez qu’en Inde, le terme gouru (guru) n’a aucune connotation péjorative, bien au contraire. Il en va de même pour le terme secte qui désigne ici un courant religieux.

Rishikesh, ville sacrée

Rishikesh attire de nombreux fidèles qui viennent se baigner et se faire bénir à Devprayag.

Vous y trouverez de nombreux temples hindous et sikhs. Ceux-ci sont gratuits et libres d’accès. Idéalement, leur visite s’effectue au lever ou au coucher du soleil avec un guide.

Au bord du Gange, vous pourrez assister tous les soirs à l’office religieux (aarti). Expérience dépaysante garantie.

Cérémonie religieuse (Aarti) à Rishikesh

Visites de temples : coutumes à respecter

Temples sikhs : déchaussez-vous avant d’entrer, ne tournez jamais le dos à l’autel (ce qui implique de sortir du temple à reculons), ne refusez pas la nourriture que l’on vous offre lorsque vous ressortez du temple (il s’agit souvent d’une délicieuse semoule à la fleur d’oranger).

Temples hindous : déchaussez-vous à l’entrée, ne touchez pas aux arbustes qui entourent les lieux (le basilic est considéré comme sacré dans la religion hindoue)

Rishikesh, un havre de paix

Devprayag

Montagnes, forêts, fleuves sont présents au même endroit et font des lieux un petit paradis.

Je vous recommande d’explorer les environs à pied et en scooter.

NB : renseignez-vous sur la conduite en Inde avant de louer un scooter et ne partez jamais seul(e).

Rishikesh, un terrain de jeu à ciel ouvert

Saut à l’élastique, rafting, VTT, escalade, parapente, si l’aventurier que vous êtes n’a pas peur des normes de sécurité indiennes, vous trouverez à Rishikesh de quoi nourrir toutes vos envies de sensations fortes.

Rishikesh, lieu de pélerinage pour les fans des Beatles

Tout comme Liverpool, Rishikesh constitue l’une des étapes du chemin de compostelle de tout fan des Beatles. En 1968, tandis que les étudiants français descendaient dans les rues, le légendaire groupe de musique anglais venait trouver l’inspiration et méditer dans un ashram. De très nombreuses chansons telles que « Revolution » ou encore « Julia » ont été composées sur place. À moins d’être un(e) fan inconditionnel(lle), je vous déconseille de payer le prix fort (600 roupies) pour visiter les lieux tombés en ruines. Le bruit court que l’on peut y accéder gratuitement par- derrière …

Rishikesh, un lieu de rencontres

Les raisons évoquées tout au long de l’article font de Rishikesh un lieu très propice aux rencontres. J’y ai fait de très belles rencontres.

Mes bonnes adresses à Rishikesh

Où se loger

Jeune ou moins jeune, si vous êtes adepte des auberges de jeunesse, j’ai testé trois adresses pour vous. Notez qu’en Inde, si vous arrivez tard dans la nuit dans une auberge de jeunesse, personne ne sera là pour vous accueillir.

Live free hostel (380 roupies/pers) :

À mon sens la meilleure auberge de jeunesse de la ville. Personnel aux petits soins, bonne ambiance, excellente nourriture, animations tous les jours/soirs (karaoke, films, jeux de société). Vous pourrez louer des scooters pour 500 roupies/jour/scooter. De là vous pourrez rejoindre Devprayag.

Concours de cuisine à Live Free Hostel Rishikesh

Shalom Backpacker (350 roupies/pers) :

La vue sur le Gange, le rapport qualité/prix et la nourriture servie sont clairement les raisons qui expliquent le succès de cette auberge de jeunesse. Le manager a parfois des comportements déplacés (incitations pesantes à manger dans certains restaurants qui lui versent une commission).

Vue depuis le rez-de-chaussée de l’auberge de jeunesse Shalom Backpacker à Rishikesh

Indian Culture (300 roupies/pers) :

Personnel sympa, tarifs très abordables. Les lieux font penser à un camping. Attention aux chiens …

Hostel Indian Culture, Rishikesh
Indian Culture, Rishikesh

Où manger, où boire un verre

Envie de street food (50 roupies) :

Régalez-vous de talis dans les petits restaurants locaux le long de la pente qui descend vers le pont principal. Succombez aux délicieux momos et falafels qui vous seront servis dans les échoppes près du Little Buddha Cafe.

Envie de pâtisseries (50 à 150 roupies) :

Rendez-vous au Babylon Cafe pour déguster des pâtisseries allemandes ou scandinaves avec vue sur le Gange.

Pâtisseries allemande au Babylon Cafe à Rishikesh

Envie de cuisine fusion avec vue sur le Gange :

Rendez-vous au Little Buddha Cafe, une perle bien cachée en haut d’un escalier auquel on ne prête pas forcément attention …

Little Buddha Cafe Rishikesh

Envie de profiter de la vue :

Rendez-vous au Tat Cafe pour l’une des plus belles vues sur le Gange. L’atmosphère branchée et la polyvalence des lieux se répercutent sur les prix (élevés selon les standards indiens, toujours abordables pour les Européens)

Pour profiter d’une vue presque aussi spectaculaire à moindre prix, vous pouvez vous rendre au Shanti cafe, cafe particulièrement tranquille. La nourriture y est moins bonne qu’ailleurs mais vous pouvez vous y installer pour un thé un café ou un en-cas.

Shanti Cafe Rishikesh
Shanti cafe Rishikesh
Shanti Cafe Rishikesh

Envie de mysticisme et de musique techno (Goa trans) :

Lotus Cafe

Lotus Cafe Rishikesh

Où faire du yoga, où méditer

TAT Cafe : cours de médiation et de yoga tous les jours au lever et au coucher du soleil, vue sur le Gange (cours de yoga tous niveaux de 17 h à 18 h 30/300 roupies par personne)

Tapis de yoga sur le toit du Tat Cafe à Rishikesh
Tat Cafe, salle de yoga

Et vous ? Quelle facette de la ville vous intéresse le plus ? N’hésitez pas à partager cet article avec vos amis yogis et fans des Beatles.

Pas encore abonné(e) ? Il n’est pas trop tard, vous n’avez qu’à renseigner votre adresse e-mail en haut à droite du site et cliquer sur le lien que vous recevrez par la suite (1 mail par mois lorsque je publie, pas de spam, désinscription en 1 clic).

2 Replies to “Rishikesh”

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.