ERASMUS mon amour ♥️

ERASMUS30YEARS

 

Je dédie cet article à Sarah (qui n’aime pas la Saint Valentin)

Aujourd’hui c’est le 14/02, et qui dit 14/02 dit amour, romantisme tout ça tout ça marketing.

J’aimerais profiter de cette journée pour déclarer ma flamme non pas à une personne en particulier mais plutôt à une communauté d’étudiants ayant osé prendre une décision qui a marqué leur vie : partir en ERASMUS.

ERASMUS : d’où vient le nom ?

Qui est Erasme ?

Le nom Erasmus fait référence à Erasme, un philosophe humaniste né au XVème siècle à Rotterdam. Orphelin à 14 ans, le jeune homme part vivre dans un couvent. Il réussit ensuite à obtenir une bourse et à aller étudier au collège Montaigu à Paris. À la fois très pieux et très savant, il déplore le paradoxe selon lequel la bible (texte sacré devant être connu et compris de tous à cette époque) n’est alors rédigée qu’en latin (une langue parlée seulement par une certaine élite dont le clergé). Ni une ni deux, il monte dans un avion (ou pas) à destination d’Oxford. C’est dans cette ville qu’il apprendra le Grec. Il se rendra ensuite en Italie avant de revenir à Paris où il sera ordonné prêtre à l’âge de 25 ans. Par la suite, ses voyages l’emmèneront en Allemagne (pays où se déroule alors un acte de cette pièce de théâtre qu’est la contre-réforme), et en Suisse où il finira sa vie.

Tout au long de sa vie, il ne cessera d’enrichir ses connaissances dans des domaines aussi variés que l’histoire, la théologie, la philosophie.

Il publiera entre autres une « éloge de la folie » en 1506 et un « essai sur le libre arbitre » en 1524 (disons le clairement Erasme c’était un thug avant l’heure).

Si on devait résumer sa vie avec des hashtags ça donnerait ça : #culture #voyages #langues #yolo

Il n’était pas vraiment ce que l’on pourrait considérer comme un contemporain de Mark Twain, mais nul doute qu’il adhèrerait à la citation suivante : « Dans 20 ans, vous serez plus déçu par les choses que vous n’avez pas faites, que par les choses que vous avez faites ».

Erasmus : qu’est-ce que c’est ? Comment ça marche ? Suivez-le guide, je vous explique !

Historique et concept :

Erasmus commence officiellement en 1987, deux ans après que Jacques Delors, alors président de la commission Européenne officialise une décision prise conjointement  en 1970 par les 9 ministres de l’éducation de la Communauté Économique Européenne (la version bêta de l’UE 😉).  L’idée était de permettre aux étudiants de partir étudier dans un pays voisin. L’objectif latent était aussi, tout en encourageant la tolérance et la paix, de « promouvoir l’identité européenne et le marché commun ». La première année du programme ce sont 3244 étudiants qui sont partis dans les 11 pays participants.

meme_obamapasmal

 

Aujourd’hui, 31 ans plus tard, ce sont plus de 5 millions d’étudiants qui sont partis. Le nombre de pays participants est passé de 11 à 33 et le budget alloué au projet de 85 millions à 14,7 milliards d’euros. Erasmus est devenu victime de son succès, en 2016, seules 65 % des demandes ont pu être acceptées (il y a, vous l’aurez compris, plus de demandes que de places). Depuis 2014, Erasmus est en réalité devenu Erasmus +. Vous avez désormais la possibilité de partir sur d’autres continents tels que la Turquie ou encore l’Australie.

NB : lorsque vous partez en Erasmus, vous pouvez percevoir une bourse et loger facilement en résidence universitaire aka le temple des Erasmus ™.

Fun facts à propos d’Erasmus :

Selon une étude publiée en 2014, beaucoup de couples se forment grâce au programme. En effet, 30 % des participants auraient rencontré leur partenaire en Erasmus et pas moins d’un million de Bébérasmus ont été recensés !

Il a 81 ans et est étudiant ERASMUS : découvrez l’interview de Miguel Castillo, un italien jeune dans sa tête comme dans son corps (article en italien).

Concrètement, comment ça marche :

Pour partir en Erasmus il faut vous y prendre 6 à 12 mois à l’avance (un an le plus souvent).

Je vous liste ci-dessous les démarches à suivre :

  1. Prendre rendez-vous (6 à 12 mois à l’avance) avec le/la responsable des relations internationales de votre université ; ses coordonnées se trouvent sur le site de votre université.
  2. Préparer le dossier (CV, lettre de motivation photocopie des relevés de notes de votre L1/L2 si vous postulez en L3, sinon, vos relevés de notes de L1, une lettre de demande de bourse, deux ou trois lettres de recommandations de la part de vos professeurs ; idéalement des professeurs de langues)
  3. Attendre que la commission se réunisse et délibère sur votre dossier.
  4. Prendre contact avec votre université d’accueil à l’étranger
  5. Vous plonger dans les joies de l’administration pour organiser votre arrivée sur place

ERASMUS : mon expérience

Vous l’aurez sans doute compris à mon enthousiasme, je suis un fan inconditionnel du programme ERASMUS.

Mon parcours atypique (BTS Tourisme, licence professionnelle guide-conférencier, Master traduction et interprétation) ne m’a jamais donné la possibilité de partir en Erasmus ; j’ai suivi des formations très spécifiques (pas d’équivalent à l’étranger). Qu’à cela ne tienne, comme le disent certains de mes amis ou mes parents : ma vie entière est un ERASMUS 😂

Bien que je ne sois pas parti en ERASMUS, j’ai décidé d’aller à la rencontre des ERASMUS de mon université (l’UBO Brest). Ils sont quelques centaines à venir de Chine, d’Allemagne, d’Italie, d’Espagne, d’Argentine, du Mexique, du Maroc, d’Allemagne, d’Écosse, d’Irlande,de Lituanie, de Roumanie et j’en passe.

Si vous êtes étudiant, vous pouvez comme moi aller à leur rencontre. Croyez moi vous ne le regretterez pas !

Voici un florilège des avantages que vous auriez à devenir amis avec des ERASMUS en échange dans votre université :

  • Organiser un tandem linguistique pour pouvoir progresser en langues étrangères
  • Enrichir votre culture générale en discutant avec eux (de leurs pays, de leurs centres d’intérêts, de leur vision de la vie)
  • Profiter de leur envie de découvrir votre pays pour passer des moments inoubliables en voyageant avec eux vers des destinations connues ou non
  • Porter un autre regard sur votre pays en découvrant ce qui plait/déplait aux étrangers chez vous
  • Avoir des amis dans le monde entier et vous faire héberger lorsque vous voyagez à votre tour

Voici un petit échantillon de mes plus beaux souvenirs avec mes amis ERASMUS en 2017/2018.

Mais ce contact avec les ERAMSUS c’était/c’est aussi :

  • Inviter une amie Allemande à découvrir Rennes (son histoire et … ses fêtes et fest noz)
  • Danser plusieurs fois jusqu’au bout de la nuit chez un ami Allemand et rencontrer des étudiants du monde entier à ses soirées (plus de 40 personnes)
  • Rencontrer un Indien et me faire inviter à manger un poulet au curry et à boire un tchaï latte digne de ce nom / discuter avec lui de la philosophie et de la religion en Inde
  • Regarder une série Napolitaine avec des amis italiens et discuter de l’italie (et du reste) pendant des heures
  • Fêter l’anniversaire d’une amie italienne et m’y faire d’autres amis du monde entier
  • Faire replonger un ami ex ERASMUS dans son ERASMUS
  • Faire goûter à mes amis des shots vodka bigorneau
  • Jouer à des jeux de société jusqu’à 5 heures du matin en parlant anglais, italien ou allemand et en découvrant de la musique du monde entier
  • Recevoir un cadeau très personnalisé et très touchant d’une amie allemande lorsque j’en avais le plus besoin
  • Passer des heures à refaire le monde à la cafétaria de la fac avec des étudiants de tous horizons
  • Étudier pendant des heures à la BU mais être complices et se comprendre en un regard
  • Décider de revenir à Brest sur un coup de tête pour 24 h à peine quand deux ERASMUS italiennes me le proposent (un jour après mon arrivée à Rennes)

Je profite donc de cet article pour les remercier toutes et tous pour ce qu’ils m’ont apporté et m’apportent au quotidien. Sarah, Virginia, Giulia, Laura, Salvo, Jakob, Eugenio et tous les autres car vous êtes trop nombreux : je vous aime.

Ils sont partis et vous racontent : quelques exemples

Bastien (Bordelais) parti à Sydney ; il vous raconte son expérience sur son blog. Il vous parle de sa coloc avec 7 autres étudiants, de la vie en Australie, ce qui lui manque à son retour …

Emily, une jeune anglaise résidant à Madrid qui est partie à Lyon, elle a rédigé un article pour le portail de nomades Spotahome ; article dans lequel elle vous livre son regard sur la France, ses moments de galère pour trouver un appartement et d’incompréhension lorsqu’elle apprend à faire la bise …

Maxime, un étudiant français parti en Suède et décrivant avec passion la culture de son pays d’accueil. Sécurité sociale, système scolaire, rapport à la nature. Il décrit avec moult détails la culture d’un pays qu’il aime et où il se sent bien.

Et vous ? Vous êtes parti(e) en ERASMUS ? Vous désirez partir mais n’osez pas franchir le pas ? Vous voulez témoigner ? N’hésitez pas à partager cet article avec vos connaissances intéressées par le programme, à le publier sur vos réseaux sociaux et à  le commenter.

3 Replies to “ERASMUS mon amour ♥️”

  1. Quelle richesse cet Erasmus ! Même si, pour des raisons diverses, tu as by-passé cette filière, tu es parfaitement à l’aise dans ce contexte. Que de rencontres, de découvertes, de richesses culturelles, et aussi un autre regard sur les autres et sur soi-même. Ta soif d’apprendre compense bien !
    Si Erasmus avait existé lorsque je faisais mes études, sans aucun doute, j’aurais adhéré !
    Bien amicalement,
    Micheline

    J'aime

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s