D’où vient donc le terme « assassin » ?

43027hd

Quand le sang des victimes sert d’encre à notre vocabulaire

Intéressons nous à la définition du mot  (trésor de la langue française) :

Celui qui tue, qui commet un homicide avec préméditation ou guet-apens

Pour comprendre l’origine de ce mot, il faut remonter au XIIème siècle. En plein été de l’année 1125 a lieu un homicide. La cible et la victime de ce crime, c’est Ibn El Khachab, un orateur et politicien influent. Il œuvrait, entre autres, pour la défense militaire de sa ville. Il mettait en garde de nombreux princes contre la menace que représentait les croisés (les francs par exemple). Un jour, alors qu’il rentrait chez lui après la prière, il se fit violemment poignarder.

L’homme qui lui a ôté la vie faisait partie d’une secte, fondée en 1090, la secte des Hâchachine.

Un lien avec le Hachich :

Si la secte portait ce nom, proche du mot Hachich, qui désigne l’herbe dont nous connaissons les vertus et les dangers, c’est bel et bien parce que les adeptes de la secte, étaient aussi adeptes, de cette herbe. Ils utilisaient celle-ci à plusieurs escients ; dans le but de donner du courage aux assassins (nom donné aux membres de la secte) et dans celui de droguer la malheureuse victime pour faire baisser ses facultés avant l’acte final.

Ici encore, langue et Histoire se rejoignent.

Vous connaissez l’origine d’un mot ou d’une expression et vous souhaitez la partager ? Vous souhaiter réagir à cet article ? Les commentaires sont là pour ça.

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s