L’Inde : mon plus beau voyage

IMG_20121228_175328

Cearticle a été rédigé dans le cadre d’un carnaval d’article sur le thème  » Mon plus beau voyage » proposé par Caroline du blog lemondedansmavalise.com  

Pour en savoir plus sur ce qu’est un carnaval d’article vous pouvez consulter la page ici : https://lemondedansmavalise.com/plus-beau-voyage-carnaval-darticles/

Pour lire tous les articles publiés par les autres blogs, c’est ici : https://lemondedansmavalise.com/mon-plus-beau-voyage/

~ MON VOYAGE EN INDE ~

Je fais partie de ces gens qui pensent que la vie est un livre.

Si vous trouvez cette comparaison étrange, prenez un instant pour y réfléchir. Tout commence par la naissance d’un bébé, un petit garçon ou une petite fille. Pour les plus naïfs romantiques, ça se passe dans une fleur. Pour les autres, je vous renvoie à l’œuvre de Gustave Courbet. Cet enfant est dessiné par la plume de son patrimoine génétique. L’encre et le stylo sont les rôles endossés par des parents qui, tout au long de leur vie, cherchent à gommer les imperfections pour redessiner un destin plus sûr à ce personnage principal ; vous. Les pages défilent avec les jours. Puis, viennent les chapitres ; les mois, et tous les douze : une année. Ces années composent une aventure que vous pouvez choisir d’occuper comme bon vous semble. Ces années seront rythmées par la rencontre de vos repères, des marques pages qui vous guideront. Les miens se reconnaîtront.

Peut-être aurez-vous aussi envie de découvrir un autre livre ?

Le monde est un livre et ceux qui ne voyagent pas n’en lisent qu’une page – St Augustin

Lorsque mon frère est parti étudier en Inde, à Punah, j’avais 18 ans. Il en avait 22. Il a eu la chance – malgré la difficulté de l’expérience, le choc culturel, l’éloignement, la perte de repères et de tout confort – de vivre là bas 8 mois. Ces 8 mois étaient, pour lui, 8 mois de découvertes, d’apprentissages et d’expériences dans un monde où tout semblait possible, pour le meilleur et pour le pire (Si je devais résumer l’Inde en une phrase ce serait probablement ma réponse).

Ma réaction ne pouvait qu’être positive quand j’ai appris que mes parents voulaient que l’on rejoigne mon frère à noël. Ce fût donc mon premier noël par 35°c.

Au fait, joyeux noël !

Hahaha arrête on est pas le … ah … si , pardon !

Discussion entre mon frère et moi le 25/12

L’aventure commence avec la découverte des sensations des vols longs courrier : Paris – Dubaï / Dubaï – Mumbai (Bombay).

Une bonne vingtaine d’heures de vol, sans compter l’attente dans les aéroports .

Imaginez comme on se sent petit, à 18 ans dans un aéroport aussi colossal que celui de Dubai. Un aéroport dans lequel on navigue en métro. Le 3ème aéroport le plus fréquenté au monde.

Plus d’un jour plus tard, nous atterrissons dans une Inde où nos sens seront sans cesse en effervescence et sans cesse sollicités.

Marché Inde
Marché en Inde

 

Une Inde où le klaxon n’est pas (seulement) utilisé pour signaler un danger mais aussi pour indiquer sa présence, un dépassement, un mécontentement, pour saluer, remercier, s’exprimer, par (mauvaise ?) habitude.

HORN
HORN Ok – Klaxonnez

Une Inde où les vaches – considérées comme sacrées – croisent vos chemins dans la rue comme à la plage.

Une Inde dans laquelle on se délecte des mets les plus épicés.

Une Inde dans laquelle religion, spiritualité, méditation, réincarnation, prière et rituels prennent une place immense.

Ce diaporama nécessite JavaScript.

Certains d’entre vous sourient peut-être devant cette représentation futuriste de Jésus (dans l’église). Elle est pourtant on ne peut plus authentique. D’autres, plus observateurs encore remarquent sa position étrange en statue … Elle est toute aussi vraie. Elle s’explique par un raisonnement logique ; le sculpteur à qui on a demandé de sculpter Jésus avait pour unique habitude de sculpter des divinités en tailleur. Il n’était probablement pas chrétien et n’avait jamais du voir de représentation du Christ comme nous les voyons en Europe. Il l’a sculptée comme il aurait sculpté un Bouddha. Après tout, rien ne prouve que Jésus n’aie jamais adopté cette posture. Ganesh (dieu de la sagesse, de l’éducation, de la prudence, de l’intelligence etc) est une divinité très importante pour les Hindous. On m’a raconté que les commerçants disposaient des statuettes à son effigie autour des objets de valeur et de la caisse. Cela donne lieu à des scènes de cambriolage tout à fait loufoques : des cambrioleurs qui percent des murs et arrivent derrière les statues (pour êtres hors de leur champ de vision) plutôt que de forcer une serrure. L’Inde est un meltingpot culturel dans lequel se côtoient quelques 966 millions d’Hindous, 172 millions de musulmans, 27 millions de Chrétiens, environ 18 millions de Sikhs, et quelques dizaines de milliers de Jaïnistes difficiles à dénombrer (en 2015/2016). Je me souviens de ces singes sur l’autoroute : mon père a demandé à notre guide Indien de quelle race de singe il s’agissait. La réponse de notre guide, intrigué : « Hanuman » (dieu singe).

Sinnges route Inde Hanuman
Hanuman

Une Inde injuste et inégale où milliardaires et mendiants se connaissent, sans pour autant se parler. NB : En 2015, 97 milliardaires vivaient en Inde (ce qui en fait le troisième pays comprenant le plus de milliardaires). Une Inde divisée par les castes, un système qui régit vos droits et votre destin en se basant sur votre nom, lieu de naissance et généalogie. Un système qui exclut les intouchables (basse caste) et les réduit à mendier au prix d’actes affreux comme la mutilation d’enfants, la prostitution …

Une Inde ou la pauvreté des uns et la richesse des autres encourage la corruption.

Le seuil de pauvreté s’établit à 28 roupies (43 centimes d’euros) de dépenses par jour. Un pauvre doit ainsi dépenser moins de 3 centimes par jour de légumes, 75 centimes par mois pour se loger et moins de 61 centimes par mois pour se soigner.

Le Monde.fr

Une Inde dans laquelle nous autres occidentaux nous sentons riches (au point pour certains de se croire supérieurs). On y dort pour quelques euros, on y mange pour quelques centimes. On y fait nos courses dans des magasins/sur des marchés/dans la rue . Tout se négocie

 

 

Une Inde surpeuplée (1,3 milliards d’habitants) dans laquelle on parle plus de 230 langues (sans compter les dialectes). L’anglais et l’hindi sont les langues officielles ; il arrive parfois que d’un village à l’autre les Indiens ne se comprennent plus.

Une Inde où les toilettes et les poubelles manquent cruellement.

Une Inde contrastée à laquelle on ne comprend rien. Une Inde incroyablement complexe et dans laquelle on voit des enfants monter sur des trains, des familles entières sur des scooters, des vaches et singes dans la rue et à la plage, des mendiants de tous âges, des enfants seuls, des temples, des églises, des mosquées. Une Inde mystérieuse, une Inde joyeuse, une Inde fascinante. Une Inde où l’on relativise sur nos « problèmes » en Europe et où l’on se nourrit de la joie de vivre et des sourires de ceux qui n’ont rien matériellement mais tout intérieurement.

Ainsi fût mon plus beau voyage …

Et vous l’Inde, vous connaissez ? Vous aimez ? Discutons en dans les commentaires.

Envie de vous abonner à mon blog ? Renseignez votre adresse e-mail dans la barre prévue à cet effet à droite du site (désinscription en 1 clic, pas de spam).

Découvrez aussi leurs regards sur l’Inde :

https://onechai.fr/destinations/asie/inde/

https://voyageforum.com/discussion/shanti-shanti-d7362373/

 

 

6 Replies to “L’Inde : mon plus beau voyage”

  1. C’est vrai que bien souvent, on n’y comprend pas grand-chose. Et même après plusieurs voyages et pas mal de mois cumulés, on se demande parfois si on en a compris davantage ! Only in India comme dit l’adage !
    J’adore la réponse pour les singes, « Hanuman », c’est tellement ça 🙂

    Aimé par 1 personne

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s